Rice and beans

Si l’on assiste à un potluck, ou repas partagé à la bonne franquette, il y a des chances qu’entre la salade de patates (à l’aneth, avec des oignons rouges et plein de mayonnaise) et les macaronis au fromage ou bolognaise, on trouve une marmite de riz souvent coloré de jaune et mélangé à des haricots noirs : le rice and beans.

Toute l’Amérique centrale et latine mange du rice and beans sous diverses formes. On en trouve aux Caraïbes, à Cuba on l’appelle “Cristianos y Mauros” c’est à dire “Chrétiens et Maures”, et en Louisiane on le fait avec des haricots rouges.

C’est une source de fibres et de protéines très bon marché et aussi très rapide à faire si on emploie des haricots déjà cuits.

Ma recette vient de ma copine Sara, j’ai essayé de la reproduire le plus fidèlement possible pour mes enfants qui l’ont découverte en mangeant chez elle.

On n’a besoin que de quelques ingrédients.

J’utilise du riz Basmati parce qu’il est parfumé, mais n’importe quel riz long fait l’affaire.

On commence par hacher grossièrement l’oignon. Pour découper un oignon comme un chef, suivez le guide.

D’abord on le coupe en deux dans la hauteur sans l’éplucher.

On retrousse les pelures jusqu’au pédoncule mais pas besoin de les enlever davantage. On peut alors couper dans la longueur, à l’intervalle qu’on veut, sans aller complètement jusqu’au pédoncule.

On peut alors couper dans l’autre sens et voilà. Facile et rapide.

Dans une grande casserole, faire attendrir l’oignon une ou deux minutes dans deux cuillerées d’huile. Ajouter alors une tasse de riz sec, une cuillère à café de curry en poudre ou mieux, de turmeric, et faire revenir le tout (c’est ce que ma mère appelle “le riz au gras”). Quand les grains de riz sont bien enrobés et un peu translucides, verser 2 tasses d’eau. Saler et couvrir, et laisser à feu doux avec un couvercle 15 minutes sans y toucher.

Au bout de 15 minutes, soulever le couvercle, le riz devrait avoir absorbé toute l’eau. Ajouter alors les haricots rincés et égouttés, remettre le couvercle pour que le tout se réchauffe.

C’est prêt ! On peut garnir d’avocat, de fromage rapé, tout ce qu’on veut.

Répondre